08/01/2010

Chagrin d'école de Daniel PENNAC

ROMAN AUTOBIOGRAPHIQUE PARU EN 2007
Le choix de ce livre s'est fait par la publicité radiophonique à l'occasion du Prix Renaudot qui vient de lui être décerné.
Je lui donnerai 9/10.
Quelques mots sur l'auteur : Daniel Pennac est né au Maroc en 1944. Il a grandi en Afrique et en Asie du Sud. De son vrai nom Daniel Pennachioni, son père d'abord officier de la Coloniale avait fait Polytechnique et sa mère était femme au foyer. Il est le dernier d'une fratrie de 4 garçons. Les 3 aînés ont été brillants durant leurs études. Il obtient une maîtrise de Lettres à Nice et débute comme professeur dans un collège de Soissons. Il écrit son premier essai en 1973, un pamphlet sur le service national. Puis commence sa carrière d'écrivain pour les enfants. Il donne jour à la famille Malaussène entre autre dont il tirera des livres "La fée carabine", "La petite marchande de prose", "Monsieur Malaussène". Il vient de recevoir le Prix Renaudot en octobre 2007 pour son livre "Chagrin d'école".
RESUME : Daniel Pennachioni raconte sa vie de cancre et ce qu'il a ressenti durant toute sa scolarité, sa vie d'étudiant et sa carrière de professeur sans oublier sa place dans sa famille.
MES IMPRESSIONS : J'ai bien apprécié cette littérature. Ce livre est très bien écrit. Même si parfois on pourrait se lasser par certains états d'âme de l'auteur, certaines anecdotes relancent la réflexion et le questionnement que nous livre Daniel Pennac tout au long de ce livre. Il est sans cesse à la recherche de son mal-être mais n'arrive pas à travailler pour autant durant sa période de l'enfance. Puis au fur et à mesure que les années passent, il murit et lorsqu'il réussit enfin à obtenir des résultats honorables pour ses études il commence à prendre confiance en lui.
On s'aperçoit alors de sa métamorphose lorsqu'il enseigne à son tour. Il va savoir aider les plus faibles et il les comprend d'autant mieux qu'il était lui-même passé par cet état de fait. Il y a des passages dans le livre qui m'ont beaucoup plue entre autre sur les vêtements de marque portés par les adolescents qui ne savent même plus nommer un objet comme "chaussure" et qui donnent un nom de marque à la place. Lisez le livre, je suis sûre que vous en sortirez satisfaits et que vous aurez peut-être quelques éclaircissements sur l'un de vos proches qui pourrait s'avérer être un cancre. A lire absolument.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Dans ce roman quasi autobiographique, l'écrivain met en avant toutes les souffrances et situations de rejet imposées à l'élève en difficulté. Il nous donne une magnifique leçon d'humilité, mettant au grand jour ce passé rude qui marque chaque petit d'homme inadapté au système scolaire du sceau d'une insurmontable honte. Chaque enseignant devrait lire cet ouvrage qui apporte, avec une grande sensibilité, l'explication professionnelle salvatrice qui permet de transfigurer le cancre en écrivain !

LECTOVORE a dit…

Merci pour vos remarques très pertinentes. Je suis bien d'accord avec vous à savoir que de nombreux enseignants feraient bien de le lire ne serait-ce que pour mieux ouvrir les yeux sur la pédagogie à adopter avec certains de leurs élèves.

Anonyme a dit…

ce que je cherchais, merci