11/11/2015

L'enfant du lac. Mensonges d'une nuit d'été de Kate MORTON

ROMAN PARU EN 2016
Le choix de ce livre s'est fait dans le cadre de ma tournante de livres.
Je lui donnerai 8/10.
Quelques mots sur l'auteur : Kate Morton, née en 1976, est une écrivain australienne. Née dans une famille de 3 enfants, elle est aujourd'hui mariée à un musicien de jazz, mère à son tour de deux enfants : ils habitent à Brisbane. Elle a une maîtrise de littérature victorienne et un doctorat sur le gothique dans la littérature contemporaine. Ses romans au nombre de 5 ont connu dès le premier en 2007 "Les brumes de Riverton" un succès mondial. "Le jardin des secrets" en 2009, "Les heures lointaines" en 2011 et "La scène des souvenirs" en 2013 ont été vendus à plus de 10 millions d'exemplaires et traduits dans 38 pays. Elle confirme sa place sur la scène littéraire internationale et pourrait être la parfaite héritière de Daphné du Maurier. Son dernier roman paru en français en 2016 est "L'enfant du lac. Mensonges d'une nuit d'été".
RESUME : Le petit Théo Edevane, âgé de 11 mois, disparaît la nuit de la Saint-Jean lors d'une grande fête organisée par sa famille.
MES IMPRESSIONS : Il faut avoir envie d'entamer un livre de 634 pages ! Je n'ai nullement été déçue bien au contraire, je dirai captivée. Il n'y a guère de temps morts et même si l'histoire peut paraître longue, l'enquête se poursuit en parallèle de l'histoire à proprement parlé. L'intrigue est bien menée et les personnages tout à fait bien croqués nous incitent à les découvrir davantage au fur et à mesure du déroulement des faits. Il y a tout dans ce roman : une enquête, une vie familiale et les rapports entre les gens, du sexe, et une atmosphère très anglaise dans une grande propriété en Cornouailles avant la seconde guerre mondiale. L'enquête remonte en 2003 mais les faits datent de 1933 avec des flashback entre 1914 et 1941. On est à la fois dans l'actualité du narrateur qui cherche le ou la coupable et le comportement des membres de la famille face à ce drame qui a bouleversé leur équilibre familial. Je répète si vous avez vraiment le temps, installez vous pour quelques heures d'une lecture qui ne vous décevra certainement pas !

Aucun commentaire: