11/11/2015

En attendant Bojangles d'Olivier BOURDEAUT

ROMAN PARU EN 2016
Le choix de ce livre s'est fait car il a été bien médiatisé ce qui m'a incité à le découvrir.
Je lui donnerai 9/10.
Quelques mots sur l'auteur : Olivier Bourdeaut est né à Nantes en 1980. Après avoir exercé le métier d'agent immobilier suivie d'une période de chômage, il décide de se lancer dans l'écriture avec ce premier roman "En attendant Bojangles" paru en 2016.  Ce livre a été déjà été vendu à 50 000 exemplaires. Le jeune écrivain a reçu le Prix du roman des étudiants France culture 2016 et le Prix Goncourt du premier roman.
RESUME : L'histoire d'un amour fou d'un couple déjanté qui entraîne leur jeune fils dans leurs délires. La mère qui n'est plus maîtrisable va entraîner la famille dans une spirale improbable.
MES IMPRESSIONS : La puissance de l'amour de ce couple emmène le lecteur dans un tourbillon musical, dans la danse et la fête. Leur plaisir à être toujours ensemble et à vivre leur amour  sortent de l'ordinaire. La femme est la pièce maîtresse du roman. Le fils assiste et profite impuissant à la vie très animée de ses parents l'empêchant d'avoir une année scolaire normale. Mais ce bonheur intouchable et surtout cet amour intact vont faire place à un malaise grandissant dans le couple en raison de crises imprévisibles de la femme. Elle sort de ses gonds et plus personne ne peut la faire revenir à la raison. Leur monde familial va connaître alors une détérioration sans précédent. Ce récit est très bien mené car entre la douceur et l'harmonie de l'amour, le côté drôle parfois il y a l'envers du décor avec toute la folie, la mélancolie et l'imprévisible. Tout est raconté avec le point de vue du jeune garçon et ce qu'il ressent. Je vous laisse vous aventurer à votre tour dans cette lecture déstabilisatrice mais tellement intense, une écriture très agréable, pleine d'humour et une descente inéluctable. Cet amour fou qui efface toute la réalité de la vie, procure la liberté d'être tout puissant mais pour quelle chute... à vous de commencer... et de partager votre avis.

Aucun commentaire: