11/11/2015

Carnet d'un imposteur d'Hugo HORIOT

ROMAN PARU EN 2016
Le choix de ce livre s'est fait car j'ai entendu son auteur en parler sur la 5.
Je lui donnerai 8/10.
Quelques mots sur l'auteur : Hugo Horiot, réalisateur, écrivain et acteur, est né en août 1982 à Dijon. Il est le fils de Françoise Lefèvre, auteur de livres aussi, qui a écrit sur la relation qu'elle a eu avec lui durant son enfance dans "Surtout ne me dessine pas un mouton" et "Le Petit Prince cannibale". A 6 ans, Hugo s'appelait encore Julien et il était autiste. Alors qu'il commence seulement à parler, il décide de perdre cet ancien prénom et son état qui le hante. Menacé par les divers médecins rencontrés d'entrer dans un hôpital psychiatrique, Hugo est sauvé par sa mère qui le maintient vaille que vaille dans un système scolaire classique. Aujourd'hui Hugo Horiot vit à Paris, parfois appelé pour témoigner du syndrome d'Asperger. Il est aussi papa. On compte dans ses écrits "L'empereur, c'est moi" paru en 2013 et "Carnet d'un imposteur" en 2016.
RESUME : Hugo Horiot nous raconte dans ce dernier livre sa vie de jeune adulte qui a un métier d'acteur et d'écrivain qui lui permet d'échapper à ses anciens démons de l'autisme. Il nous livre ses débuts de construction de couple pas toujours évidents et la naissance de son enfant. Ses rôles le font sortir de l'autisme pour éviter que les autres ne le rattrapent, l'humilient et le détruisent.
MES IMPRESSIONS : Un livre plein d'espoir pour ceux qui souffrent de ce mal et pour ceux qui les accompagnent. Cet homme revient de très loin et on a vraiment l'impression qu'il est comme les gens dits "normaux". Je l'ai en effet écouté parler de ce livre lors de l'émission C à vous sur la 5. Il doit certainement prendre sur lui pour garder cette maîtrise exemplaire face à ses anciennes phobies et mauvaises habitudes. C'est un défit de tous les instants pour cet homme et c'est admirable de voir ce qu'il est devenu et tout ce qu'il a pu entreprendre. On peut ressentir que cet équilibre reste parfois très fragile entre autre dans sa vie sentimentale, avec son enfant dont il doit s'occuper. C'est pour Hugo Horiot un combat de tous les instants d'être l'homme qui peut vivre parmi les autres sans se faire remarquer, en sachant s'effacer quand la pression est trop forte. Les moments de ressourcement doivent être très importants. Le théâtre est une excellente échappatoire où il peut jouer un rôle qui l'éloigne de Julien définitivement. A lire pour ceux qui apprécient les témoignages où le courage et le dynamisme de la personne concernée entraînent de la joie dans l'épreuve qu'elle vit.

Aucun commentaire: