09/01/2010

Les Particules de mon mari sont authentiques de Véronique BEUCLER

ROMAN PARU EN 2008
Le choix de ce livre s'est fait en vacances dans une librairie.
Je lui donnerai 3,5/5.
Quelques mots sur l'auteur : Véronique Beucler a vécu au Mexique, en Colombie et dans de nombreuses îles. Elle enseigne toujours aujourd'hui la littérature au lycée Lyautey de Casablanca. Elle a écrit deux ouvrages dont "L'amour en page" qui s'est peu vendu puis "La berlue" en 2007 qui est devenu un best-seller d'un nouveau genre. En 2008, elle fait paraître un nouveau roman "Les particules de mon mari sont authentiques".
RESUME : Carla, conseillère commerciale à l'Ambassade de France d'une petite république des Caraïbes, va par erreur envoyer un mail au nouvel ambassadeur Pital Popesco dans lequel elle parle de lui en termes peu flatteurs. Avant qu'il ne lise ce message en principe adressé à l'une de ses amies, elle va tout faire pour le récupérer.
MES IMPRESSIONS : J'ai été un peu déçue par ce roman car Véronique Beucler m'avait énormément séduite dans "La berlue". Le thème de ce livre-là est une excellente idée, cela peut arriver à n'importe lequel d'entre nous et ainsi engendrer des quiproquos et des répercussions qui pourraient devenir dramatiques. En fait l'intrigue est bonne et actuelle mais les descriptions sont trop longues et gachent en quelque sorte le rythme de l'histoire qui n'avance pas. On est sans cesse en haleine, avide de découvrir comment Carla va s'en sortir pour effacer ces remarques malheureuses. Au bout de 50 pages, on reste toujours au même stade et c'est frustrant. On a une information qui fait avancer le livre très rarement. Dommage car cet écrivain aurait pu mieux faire, elle nous l'a prouvé dans "La berlue". Elle écrit bien, agréablement et son style est plutôt au dessus de la moyenne littéraire. A lire pour les courageux et les esprits critiques.

2 commentaires:

Daniel Fattore a dit…

... je suis en train de le lire, justement, et j'y prends un plaisir certain! Mais effectivement, on perd un peu de vue, en cours de route l'idée de départ, qui est "comment rattraper ce mail idiot?". On pourrait attendre davantage de rebondissements plus proches de ce truc-là, mais enfin je le trouve bien écrit et accrocheur. Je le retiendrai comme une bonne et rafraîchissante surprise.

Reste que si vous avez été impressionné par "La Berlue", il faudra que je retienne ce titre: il doit être encore meilleur!

Merci de votre billet!

lectovore a dit…

Votre analyse me convient tout à fait. Très bon thème de roman mais intrigue un peu lente. Je vous conseille effectivement "La Berlue". C'est très différent, on reconnait le style de l'auteur et on se laisse entraîner dans l'intrigue "intriguante". J'ai vraiment préféré, je pense que vous ne serez que satisfait. Merci pour vos commentaires.