11/01/2011

La panthère : Le fabuleux roman de Jeanne Toussaint, joaillière des rois de Stéphanie des HORTS

ROMAN PARU EN 2010
Le choix de ce livre s'est fait dans le cadre de ma tournante de livres.
Je lui donnerai 9/10.
Quelques mots sur l'auteur : Stéphanie des Horts est une critique et écrivain française. J''ai pu noter qu'elle détenait une maîtrise de littérature anglaise, spécialiste en particulier de Shakespeare et de Jane Austen. Ses critiques littéraires s'orientent vers les revues Valeurs Actuelles et la Revue littéraire. Dans son oeuvre, j'ai relevé "La scandaleuse histoire de Penny Parker-Jones" paru en 2008, "La panthère..." en 2010 et pour finir récemment "La splendeur des Charteris" en 2011.
RESUME : Roman historique consacré à Jeanne Toussaint (1887-1978) devenue l'égérie de Louis Cartier, le célèbre joaillier français de la rue de la Paix à Paris.
MES IMPRESSIONS : Ce destin exceptionnel que j'associerai à celui d'"Helena Rubinstein" écrit par Madeleine Leveau-Fernandez, du "Baron Bich, un homme de pointe" écrit par Laurence Bich, m'a littéralement enthousiasmé. Si j'avais eu du talent, une passion comme cette personne-là, je crois que j'aurai été comblée. J'admire ainsi les hommes et les femmes qui ont apporté leur savoir, leur art et leur science à notre société. Certes, la vie de Jeanne Toussaint n'est pas un long fleuve tranquille où seul le bonheur existe, non il y a eu énormément de travail et un parcours semé d'embûches mais une telle créativité, une telle richesse et une telle générosité en font oublier tous les malheurs et les faiblesses de l'artiste. Cette femme plus heureuse dans la seconde partie de sa vie, nous a montré que son enfance et son adolescence ont été des périodes très difficiles pour elle. Cette souffrance a marqué son destin et sa vie sentimentale touchante mais instable est une résultante de ses origines. Trois hommes ont marqué sa vie : Pierre de Quinsonas qui l'a aidé à s'en sortir après avoir quitté l'enfer familial dans lequel elle vivait et à retrouver sa soeur Charlotte échappée elle aussi de cette situation quelques années plus tôt, Louis Cartier qui lui déclara sa flamme et simultanément reconnaissait chez elle un talent inégalable en l'embauchant dans son entreprise de joaillerie, puis Pierre Hély d'Oissel qui fut le seul à lui demander sa main et l'épouser alors qu'elle avait déjà 67 ans. Sa soeur Charlotte l'a réconforté tout au long de sa vie avant de mourir relativement jeune, mais elle laissera un fils qui lui survivra et l'aidera à surmonter cette disparition. Jeanne Toussaint enterra tous ceux qu'elle aimait sauf Heinrich Krüger qui la retrouvera tardivement pour lui annoncer des révélations qui la rendront plus sereine. On pourra aussi retenir qu'elle fut une grande amie de Coco Chanel qui la sauva des nazis bien qu'elle n'était pas juive et elle croisa sur sa route Proust, Cocteau, Hemingway, Fitzgerald, Dior et la Duchesse de Windsor. Elle réalisa à la fin de sa vie la panthère en pierres précieuses qu'elle avait imaginée avec Louis Cartier depuis des années et qu'elle n'était pas parvenue jusque là à créer. Je pense, cher lecteur, que vous ne pouvez pas passer à côté d'un tel livre. Pour moi, ce fut un moment de lecture fascinante, admirative, instructive et merveilleuse.

1 commentaire:

Julio Oliveira a dit…

J´ai eu la même sensation d´une lecture fascinante d´un destain fabuleux.