05/01/2010

Vieille France d'Hélène MILLERAND

ROMAN PARU EN 2004
Le choix de ce livre s'est fait dans le cadre de mon cercle de lecture.
Je lui donnerai 4/5
Quelques mots sur l'auteur : Hélène Millerand est née en 1945 à Versailles où elle a fait ses études. Pendant 23 ans, elle a été en charge de l'aide aux compagnies théâtrales, à la mairie de Paris. Elle a écrit plusieurs romans.
RESUME : L'histoire se déroule durant le début de la seconde guerre mondiale. Mademoiselle Drot devient gouvernante dans une famille juive. Elle explique que, suite à un revers de fortune, elle doit se mettre à travailler. Elle a 26 ans lorsqu'elle commence chez ses nouveaux patrons et y restera 64 ans.
MES IMPRESSIONS : Ce roman nous laisse dans une ambiance calfeutrée, le décor est bien campé, les personnages sont tous bien dépeints. La description du quartier de Villiers à Paris est très bien rendue le connaissant pour y avoir habité. Je trouve que l'on entre vite dans cette oeuvre malgré beaucoup des descriptions car l'auteur met tout le temps en action la vie de ses protagonistes. Il n'y a aucun temps mort et la guerre n'est pas du tout abordée lourdement. Elle est simplement évoquée au travers des évènements. Il y a des moments dramatiques mais le moral reprend toujours le dessus. J'ajouterai que c'est un livre très positif même si l'on ne peut pas accepter tout ce qui s'y passe, l'être humain garde ses faiblesses qu'on le veuille ou non...
Je le conseillerai plutôt à des femmes.

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Que de nostalgie ! Bien écrit.

Anonyme a dit…

j'ai adoré ce livre
votre note 4/5 merite mieux
C'est plein de poésie ,de douceur,extremement bien ecrit
depeint une ambiance ,une époque de façon un peu nostalgique en effet.
Un vrai moment de bonheur!

Jérémie a dit…

Personnellement, j'ai vraiment adoré ce livre, surtout pour son style littéraire et pour son esprit, enfin celui du personnage principal, Mlle Drot. C'est à mon avis un petit bijou, que j'offrirais volontiers à des proches et des amis, et il fait partie des très rares livres que je relirai.

Lectovore a dit…

Je suis d'accord avec les 3 commentaires de ce livre. J'ajouterai que j'ai été peut-être un peu sévère en ne mettant que 4/5 mais ce jour-là, je devais avoir lu d'autres livres qui m'avaient encore plus séduite. J'aurai tendance à vouloir remonter cette note mais vus vos commentaires je suis obligée de laisser cette note. Il me semble tout de même avoir mis ce livre dans mes coups de coeur. Comme dit Jérémie, ce livre est un petit bijou et il n'a certainement pas été assez médiatisé lors de sa sortie. Merci pour vos commentaires, cela enrichit nos réflexions.

baryton33 a dit…

A la suite de la lecture récente de "Vieille France"
Extraits du roman d’Hélène Millerand « Vieille France ». Page 110
« Je guettais avidement les informations et je me réjouissais quand des attentats contre l’ennemi (Allemand) étaient signalés. J’aurais aimé, que ces actes de guerre soient le fait de bons français **, malheureusement, dans bien des cas, c’était des communistes qui s’en chargeaient ! Par parenthèse, ils auraient pu choisir le bon côté un peu plus tôt ! Mais que voulez-vous, en temps de guerre, on a les alliés que l’on peut. »****
L’auteur de ce très beau roman (selon moi) a sans doute voulu faire référence à tous ces « bons français » qui se sont enrôlés du côté des nazis, collabos de toutes sortes, gendarmes et policiers eux aussi « bons français « ayant participé aux rafles anti juifs et communistes patriotes.
**Dois –je rappeler a cet auteur que la plupart des communistes impliqués dans ces attentats étaient français, tout autant qu’elle et qu’ils ont pris des risques que peut être elle n’aurait pas pris en pareilles circonstances.
****Quand à avoir « les alliés que l’on peut » , on aurait pu aussi les choisir parmi les républicains espagnols chassés de leur pays et réfugiés ou plutôt « parqués » dans le sud de la « France » et que le gouvernement dirigé par d’autres « bons français » laissait « crever » dans ces camps du sud ouest.
P.S je parle des communistes en connaissances de cause ayant été moi même membre de ce parti, à une époque moins glorieuse et moins risquée que celle décrite dans ce roman.

Anonyme a dit…

Bonjour, j'ai lu ce livre voici quelques jours, je l'ai apprécié naturellement, mais je pense que l'auteur aurait pu développer son sujet plus avant en racontant les années d'après-guerre...je suis resté 'sur ma faim' à ce propos. Ensuite, une incongruité me semble-t-il, lors de la déclaration de naissance, Melle DROT utile son patronyme complet, cela aurait dû, je crois, influencer le comportement de la famille à son égard, là aussi, il y avait matière à étoffer voire à prendre une orientation différente pour la suite de la vie de l'héroïne...ceci n'enlève rien au plaisir que j'ai pris à sa lecture.
Je précise que c'est en faisant une recherche sur l'auteur que je suis 'tombé' sur votre site...bonne continuation et lectures...

Anonyme a dit…

Ce soir sur France 3 très belle adaptation télévisée de ce roman superbement interprétée.
Il est si exceptionnel d'être heureux du résultat d'une transcription romanesque vers l'écran petit ou grand qu'il ne faut pas bouder notre plaisir.
Qu'en pensez-vous ?

baryton33 a dit…

heureusement et très exceptionnellement, j'ai consulté le programme de TV et choisi de regarder "Melle Drot" Bien m'en a pris puisque, rapidement je me suis aperçut qu'il s'agissait de l'adaptation de ce très beau roman 'Vieille France" qui m'avait très fortement ému lors de la lecture. Beaucoup d'émotion au regard de ce télé film très bien interprété par tous les artistes, mais mention TB pour Louise Monot, elle est merveilleuse dans ce film, Merci H. Millerand pour ce roman et Ch.Faure pour le TV Film. Encooooore !!!!!

LECTOVORE a dit…

UNE REPONSE DE LECTOVORE
Grâce à vos commentaires, j'ai pu regarder à temps "Mademoiselle Drot" avec beaucoup d'intérêt sur le site de FR3. J'ignorai en effet sa diffusion. L'actrice principale joue admirablement bien. Je peux dire que j'ai été séduite comme vous de cette interprétation très proche du livre qui ne manquait pas d'intérêt non plus. Un film comme le livre, à conseiller fortement.

Anonyme a dit…

Quelle est la difference entre Vieele France et "il m'appelait Vielle France" est ce que l'un est une re edition ? Merci

LECTOVORE a dit…

LECTOVORE constate grâce à vous effectivement qu'il y a deux titres pour ce livre d'Hélène Millerand mais je n'en connais pas les raisons. Celui qui s'appelle "Elle m'appelait Vieille France" semblerait une réédition parue en 2005. Merci pour cette information. J'ai d'ailleurs changer la couverture du livre que j'avais mise et qui ne correspondait pas à mon titre.

planchard a dit…

J'ai aimé le téléfilm ce qui m'a donné envie de lire le livre.Excepté le fait que la narratrice "raconte"l'histoire à Dolorès ce qui n'apparait pas dans le film,le livre est très bien adapté.Les personnages sont remarquables de justesse et l’ambiguïté de l'époque est bien rendue.La bourgeoisie versaillaise en prend un coup autant que la classe laborieuse de Paris(le marché noir du serveur)La mère supérieure est digne par rapport aux juifs.C'est un livre(et un film)admirable.