10/11/2015

Les déshérités ou l'urgence de transmettre de François-Xavier BELLAMY

ESSAI PARU EN 2015
Le choix de ce livre s'est fait dans le cadre de ma tournante de livres.
Je lui donnerai 9/10.
Quelques mots sur l'auteur : François-Xavier Bellamy est une homme politique français né en 1985 à Paris. Il est par ailleurs professeur de philosophie. Son enfance s'est déroulée à Versailles, il a pratiqué le scoutisme. Il s'est impliqué personnellement dans la Manif pour tous ainsi que les Veilleurs. D'autre part, son parcours d'études s'est passé au lycée Henri IV pour intégrer l'Ecole Normale Supérieure en 2005. A 22 ans, il est normalien et agrégé de philosophie. Après l'obtention de l'IUFM, il a enseigné la philosophie au lycée d'Asnières puis en prépa lycée Blomet à Paris XVème. Depuis 2013, il a créé un cycle de conférences de philosophie ouvert au grand public et depuis peu elles se passent au théâtre Saint Georges. Sa vie politique passe par devenir adjoint au maire François de Mazières. Il a ensuite travaillé au Ministère culturel avec Renaud Donnedieu de Vabres et de la garde des Sceaux Rachida Dati. Il a reçu pour son essai "Les déshérités" écrit en 2015 plusieurs prix dont le Prix Malherbe, le Prix d'Aumale de l'Académie française et a été finaliste du Prix Femina Essai et du Prix des Impertinents. En 2016 sont parus "Les plus Beaux Discours à la jeunesse" et "Eduquer avec Rousseau". Pour les élections 2017, il est parrainé par François de Mazières pour les élections législatives.
RESUME : L'auteur de cet essai relate dans son écrit la crise de la culture où l'analyse de la faillite de l'Education Nationale comme résultat d'une idéologie refusant la transmission de la culture dont les principaux représentants seraient René Descartes, Jean-Jacques Rousseau et Pierre Bourdieu.
MES IMPRESSIONS : Excellente analyse personnelle de cet homme qui nous fait mettre le doigt sur des évidences auxquelles nous n'aurions pas forcément pensées. Il y a forcément derrière cette analyse une pensée purement philosophique mais malgré tout le bon sens et le réalisme font partie de sa réflexion. Les idées sont clairement exprimées et à la portée de tous. Tout le monde ne partagera pas ce qu'il dit mais ce livre a le mérite d'engager des discussions pertinentes et faire réfléchir au sens que nous aimerions donné aujourd'hui à l'éducation du savoir à nos enfants. Transmettre la culture est remis en cause par une éducation basée sur le présent et le scientifique. Doit-on rester tourner vers notre passé culturel et s'y référer ou au contraire apprendre de façon basique à lire et compter sans donner de sens à cet apprentissage ? Tout ce livre explique la pensée des philosophes d'un autre temps  et le recul que l'on peut avoir sur ses résultats. Il n'est pas faux d'affirmer que l'Education Nationale est en crise depuis plusieurs années et la France est très mal classée mondialement dans son devoir de transmission et d'éducation. Je conseille cette lecture que je trouve intelligente et suscite les débats.

Aucun commentaire: