04/01/2014

Ne dites pas à ma mère que je suis handicapée, elle me croit trapéziste dans un cirque de Charlotte de VILMORIN

ESSAI PARU EN 2015
Le choix de ce livre s'est fait dans le cadre de ma tournante de livres.
Je lui donnerai 8/10.
Quelques mots sur l'auteur : Charlotte de Vilmorin est née en février 1990 et vit à Paris. Depuis sa enfance, elle souffre d'une maladie neuromusculaire qui la prive de l'usage de ses bras et ses jambes. Elle est diplômée d'hypokhâgne et d'études de publicité dans une grande école. Elle a créé un blog "Wheelcome"en 2002. Ses difficultés à se déplacer en raison de son fauteuil roulant, Charlotte de Vilmorin présente le projet d'une entreprise nommée Wheeliz fin 2014 dont elle reçoit le second prix catégorie "projet d'entreprise dans l'ESS (économie sociale et solidaire)"dans le cadre de la 7ème édition du Prix de l'Etudiant entrepreneur en économie sociale (PEES). Elle lance son entreprise en mai 2015. Elle a écrit "Ne dites pas à ma mère que je suis handicapée, elle me croit trapéziste dans un cirque" de 2015.
RESUME : Charlotte de Vilmorin raconte son histoire du début de sa vie sociale à l'école, à l'université, en stage jusqu'au début de sa carrière professionnelle.
MES IMPRESSIONS : Je n'étais pas vraiment intéressée à la base pour lire ce livre sur un témoignage de plus sur une personne de plus qui va encore se plaindre. Persévérante cependant, j'ai entamé ce récit et me suis sentie tout de suite séduite par le ton de cette lecture. Cette jeune femme décrit sa situation complexe dans un contexte hostile avec un humour et un recul extraordinaires. Elle prend la vie de façon tellement positive grâce sans doute au comportement de ses parents qui voulaient que leur fille soit comme les autres et se débrouille dans la vie toute seule. Il fallait qu'elle ait une carapace suffisamment solide pour se défendre et résoudre les problèmes qui pourraient se présenter à elle. Ils ont réussi par leur fermeté mais le tout dans une relation d'amour à faire comprendre que la vie ne serait pas facile et qu'il fallait sans cesse se battre. Charlotte de Vilmorin a dû se démener pour trouver un stage, pour se faire des vrais amis, pour voyager, pour se faire remarquer par son intelligence et non par ses plaintes. Sa perspicacité a payé et cela a été une force de défendre ses causes en répondant par le positif. Son humour par ailleurs très présent dans son livre, montre une femme pleine d'esprit. Son action doit faire avancer notre société face aux personnes qui ne peuvent pas se déplacer normalement. A lire, c'est très optimiste voire même drôle et amusant.

Aucun commentaire: