03/01/2010

Un homme à distance de Katherine PANCOL


ROMAN PARU EN 2002
Le choix de ce livre s'est fait dans le cadre de ma tournante de livres.
Je lui donnerai 4,5/5
Quelques mots sur l'auteur : Katherine Pancol est née au Maroc en 1954. A 5 ans, elle arrive en France. Elle fera une Maîtrise de Lettres Modernes et 2 ans de doctorat pour devenir professeur de français-latin puis journaliste. Elle écrit dans Paris-Match et Cosmopolitan alors qu'un éditeur la remarque. En 1979, son premier succès "Moi, d'abord" est vendu à 300000 exemplaires. Elle partira ensuite à New York où elle éditera en 1981 "Le barbare" puis les autres livres "Scarlett, si possible" en 1985, "Les hommes cruels ne courent pas les rues" en 1990, "Vu de l'extérieur" en 1993, "Une si belle image" en 1994, "Encore une danse" en 1998. Et bien d'autres encore puis ces deux derniers longs romans "Les yeux jaunes des crocodiles" en 2006 et "La valse lente des tortues" en 2008. Elle a véritablement consacré sa vie à l'écriture et souligne dans sa biographie qu'elle est mère de deux enfants.
RESUME : Un roman réalisé sous la forme d'une correspondance entre une libraire Kay Bartholdi et son client Jonathan Shields. Ils se découvrent ainsi mutuellement par l'écriture puisque Jonathan commande ses livres par ce moyen et Kay lui répond en lui proposant d'autres livres et honore sa commande. Va s'instaurer alors une conversation de plus en plus intime et charmante où l'on va découvrir de plus en plus les deux protagonistes. Mais sans raconter l'issue de ce livre, la question que l'on se pose tout au long de cette lecture est : mais comment va aboutir cette virtuelle rencontre ?
MES IMPRESSIONS : J'ai beaucoup aimé ce petit roman au style vraiment agréable. L'intrigue est grandissante et l'issue surprenante. On ne voit à première vue aucune malice à ce dialogue naissant entre deux personnes qui apprécient de partager leurs goûts littéraires. Cela rend d'ailleurs le livre beaucoup moins creux que s'ils avaient juste discuter du beau temps et des petits oiseaux. Il est vrai que j'ai déjà lu d'autres romans dans le même esprit mais pour l'instant je ne me souviens plus des titres mais si j'ai l'occasion je reviendrai là-dessus plus tard. Pour finir, je dirai que c'est un bon moment de lecture qui se lit vite et partout sans avoir besoin d'une grande concentration ce qui est parfois bien reposant aussi.

Aucun commentaire: